Bien plus qu’un film, un livre … #2 – La fille du Train

La Fille du train Couverture du livre La Fille du train
Paula Hawkins
Thriller
Sonatine
2015
378

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Première partie :

C’est en passant du bon temps sur fanfiction.fr que je vois une bannière e-pub annonçant la sortie prochaine d’un nouveau film dont le titre me rappelle un livre que j’ai lu, il y a exactement un an. La situation temporelle m’amuse tellement que je laisse de côté mes réflexions pour la review du dernier Harry Potter en date et commence cet article sur le livre : « La fille du train ».

Ce mercredi 2 novembre, les salles obscures accueilleront donc un thriller mystérieux et angoissant « La fille du train ». Dans le livre, l’histoire commence avec Rachel, une pauvre nana qui ne voit pas la vie en rose. Elle est au fond du gouffre, comme on dit. Fraîchement divorcée, sans emploi et alcoolique dépressive. Elle vit en colocation avec une ancienne camarade d’école à qui elle fait croire que tous les jours elle prend le train pour se rendre à son boulot. Deux trains, deux aller-retour pour rien. De maigres allocation qui passe dans les billets de train, le loyer de sa petite chambre et des bouteilles de Gin. De la fenêtre du train, elle observe une maison en particulier où elle imagine la vie idyllique de ses habitants. Elle imagine un charmant couple avec des emplois de rêve et une vie sans nuages. Ses douces illusions s’envole quand elle se rend compte que Megan, la propriétaire de la maison, a sa part de ténèbres.

Qu’en ai-je pensé du livre ?

J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire, on en apprend un peu plus sur Rachel, Megan et Tom. Rachel « l’héroïne », Megan la femme idéalisée et Tom l’ancien mari de Rachel. Retenez bien ces trois noms, ils sont très importants. Avec le point de vue de Rachel, on sent toute la détresse de ce personnage, qui cherche à comprendre ce qui est arrivé à Megan, qu’elle veut retrouver pour qu’elle retourne dans la belle maison et ainsi pouvoir reprendre le cours de ses illusions.

Parallèlement, on suit les péripéties de Megan, avant sa disparition. On en apprends sur son parcours et ses terribles secrets.

Pareil pour Tom, l’ancien mari de Rachel, lui non plus n’est pas tout blanc au plus que les pages soient tournées.

J’aimerais beaucoup en dire plus, l’histoire est encore bien fraîche même un an après ma lecture. Mais le faire serai vous spoiler tout le livre et le film.

Ce que je peux vous dévoiler par contre, c’est qu’après avoir visionné la bande-d’annonce, le sexe semble BEAUCOUP plus présent dans le film que dans le livre. Certe, l’adultère est très présent dans l’histoire, mais il n’y a pas de scène aussi explicite dans les paragraphes qu’on peut le remarqué dans les passages dévoilés par le trailer. Âmes chastes, abstenez vous.

Ceci est un très court article, j’en conçoit. La deuxième partie sera visible une fois que j’aurais visionné le film. Si toutefois cet article vous intrigue et vous donne envie d’aller voir le film demain, je serai ravie de connaître vos avis !

The following two tabs change content below.

Sayou

Chroniqueuse
Compagne de Chopïn et maman de Sapïn et Choyoü. Gameuse casual. Je suis plus PC que console. Préférence pour les jeux de gestion, simulation, RPG et aventure. Ce qui m'intéresse dans les jeux : le background. Spécialité sur Epeek : la littérature

Laisser un commentaire

Top